Économie

Marché de la bourse : un marché très en forme même au passage de la crise sanitaire

Les chroniqueurs en bourse ont remarqué que rien ne change de ce côté-là, surtout aux États-Unis. On découvre même une hausse du marché et des participants très actifs. Pourquoi la bourse n’a-t-elle pas eu de crise pandémique comme toutes les autres affaires ?

Covid-19 a épargné le marché boursier

Non, ce n’est pas que la crise n’est pas passée dans le domaine de la bourse, mais elle a accéléré son développement causé par son impact social. Après le passage du Covid-19, le nombre de chômages a augmenté d’un chiffre incroyable. Un chômage qui a permis aux gens de se tourner vers le monde numérique, et surtout les achats en ligne. Pour ceux qui en connaissent quelques rayons sur le commerce, ils se sont lancés dans le trading en ligne. C’est donc un clan qui s’est très évolués et avec de nombreux débutants qui forment ce qu’on appelle les mineurs. 

D’ailleurs, cette popularité de cryptomonnaie a déstabilisé la place du Bitcoin face à la popularité de Dogecoin. Cette histoire de cryptomonnaie est toujours en vogue en ce moment, jusqu’à en changer l’échange monétaire dans les grandes firmes en passant uniquement par des coins virtuels. Et pourquoi pas, puisque tout le monde est dans le coup, même la vente en ligne.

 

L’intrusion de My Theresa dans la bourse

My Theresa est une boutique en ligne et depuis le confinement, elle a augmenté ses prospects avec des millions d’abonnés et tous des gens riches. Du coup, la société n’a pas hésité de mettre quelques dollars de fonds dans la bourse américaine, une action sollicitée par le gouvernement et suivie par beaucoup d’autres entreprise d’envergure mondiale. Le luxe entre dans ce monde, ce qui va mettre une bonne base sur les données chiffrées de la bourse et va encore mettre de la perfection dans ce domaine.

Attention, cette situation favorisante de la bourse américaine va chuter une fois que la taxe sera de nouveau active dans ce pays, et une fois que les taux d’intérêt seront calculés.